Du côté des livres : Le ghetto intérieur — Santiago H. Amigorena — éditions P.O.L. 2019

Vicente Rosenberg, juif polonais, a quitté l’Argentine en 1928 pour se libérer de l’emprise maternelle et tenter sa chance. Le roman démarre en 1940, à cette époque Vincente est commerçant, marié à Rosita et père de trois enfants. Il vit une existence heureuse et retrouve régulièrement au café Tortoni, ses deux amis, Ariel Edelsohn et Sammy Grunfeld.
Grâce aux journaux, il prend connaissance de la guerre qui se mène en Europe. Lui qui ne répondait pas aux lettres de sa mère et qui n’en avait cure, va commencer à regretter de n’avoir pas davantage écrit et va attendre de ses nouvelles. Les lettres qui arrivent racontent le ghetto de Varsovie, la promiscuité, la faim, la terreur. Puis aucune lettre ne lui parvient. Vincente est alors rongé par les remords, il regrette de ne pas avoir suffisamment insisté pour que sa mère le rejoigne, car même s’il le lui a proposé à plusieurs reprises, il l’a fait sans grande conviction. Il s’en veut de ne pas partager le sort des siens et va petit à petit se refermer sur lui-même, devenir imperméable à son environnement, ne s’intéressant ni à ses amis, ni même à sa femme et à ses enfants, s’enfermant dans un quasi-mutisme. Ce Ghetto intérieur, titre de l’ouvrage, que vit Vicente, l’écrivain le décrit de manière bouleversante.L’auteur y aborde avec justesse la question de l’identité, de l’exil et de la transmission.

J’ai beaucoup aimé ce roman autobiographique où Santiago H Amigorena raconte l’histoire de son grand-père émigré en Argentine, alors que la Shoah décime sa famille restée à Varsovie.  qui pose les questions de l’identité.  

Myriam

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s