du côté des livres : Profanes — Jeanne Benameur — Actes Sud 2013

Cela fait un sacré moment que je veux vous parler de ce roman. Mon préféré peut-être. Celui dont la sensation reste intacte. A mes yeux, ce livre ne se raconte pas, il se vit, se ressent. J’en ai dégusté chaque phrase, chaque mot. Pour vous je vais tenter une prouessse et mettre en mot son histoire:

Octave Lassalle est un ancien chirurgien cardiologue à la retraite. Agé de quatre-vingt-dix ans, il vit seul dans sa grande maison. Avant que la dépendance n’arrive, il décide d’anticiper et recrute quatre personnes. Chez chacun des quatre, il a pressenti  quelque chose qui pourrait l’éclairer sur sa vie. Car notre cher Octave porte en lui un fardeau : sa fille Claire est morte à 17 ans, victime d’un grave accident. A l’époque, malgré les supplications de sa femme Anne, il ne l’a pas sauvée, il n’a pas pu, n’a pas eu la foi, s’en est référé à ses connaissances médicales, conscient de ses limites en tant que chirurgien. Après la mort de leur enfant, Anne est repartie dans son pays (au Canada) pleine de haine envers son mari. 

Comme lui, chacune des personnes recrutées  lutte pour la vie, solitaire. Ils n’ont aucune religion à laquelle se raccrocher. C’est d’ailleurs la question commune à chaque entretien. La plus importante. Quel rapport entretiennent-ils avec la foi, la religion ? A l’instar d’Octave, ils sont profanes et doutent. «Le profane étymologiquement est celui qui reste devant le temple, qui n’entre pas. C’est ainsi que je me sens. Et je ne peux pas échapper à la question. À quoi arrime-t-on sa vie pour avancer, jour après jour ? » (Octave)

C’est pour cette raison qu’il les a choisis.
Il affecte une chambre, une tranche horaire et une mission precise à chacun. Et ces trois femmes et cet homme vont se croiser chez lui et des liens vont immanquablement se tisser entre eux. 

Je vous recommande vivement la lecture de ce roman profond.

Myriam Mitakos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s