A quatre mains

couvL2279

 

A tous ceux qui suivent mon blog ou ma page, je livre en ce samedi caniculaire la dernière de couverture de mon roman à paraître mi-juillet.

 

Yolaine, la trentaine, apprend que sa mère est atteinte d’une maladie incurable. L’annonce vient bouleverser l’équilibre fragile de sa vie, et son rapport aux autres. La maladie lui prend sa mère mais lui rend sa sœur, Armelle, qu’elle n’avait jusque-là pas eu l’autorisation d’aimer.

Comme dans un jeu de piste entre la France et la Grèce, des indices sur les non-dits de sa famille et sur la complexité des êtres humains qui la composent sont disséminés tout au long des chapitres. Au fil des pages, les vérités préétablies qui jalonnent l’existence de Yolaine volent en éclat, tandis que sa sœur se révèle être un personnage solaire.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s