Du côté des livres : La succession Jean-Paul Dubois – Editions de l’Olivier 2016

CVT_La-succession_8209

Dans les années 80, Paul Katrakilis, médecin de formation, vit à Miami, où il est joueur professionnel de pelote basque. Il y côtoie le bonheur à travers ce plaisir secondaire, quatre années à lancer des balles à la vitesse vertigineuse du son. L’appel du consulat de France lui annonçant le suicide de son père l’amène à rentrer à Toulouse, le pousse à affronter le souvenir d’une famille nocive qu’il a tenté de laisser derrière lui. Car les Katrakilis n’ont rien d’une famille banale : le grand père, Spyridon, médecin de Staline, a fui autrefois l’URSS avec dans ses bagages une lamelle du cerveau du dictateur; le père, Adrian, médecin lui aussi, était un homme insensible, sans vocation ; l’oncle Jules et la mère, Anna, ont vécu comme mari et femme dans la grande maison commune. En outre, les membres de cette famille ont cette particularité de mettre fin à leurs jours. Paul doit maintenant affronter la succession. Celle d’une maison qui livre son histoire avec ses fantômes, d’une clientèle (Paul par atavisme reprend le cabinet de son père). Mais cette mort de son père lui livre une autre facette de ce dernier, un autre homme lui est présenté, un homme qu’il ne soupçonnait pas. A ce moment-là, il lui faudra donner un sens à cet héritage. En sortira-t-il indemne ?

On retrouve le ton désabusé de l’auteur, son regard lucide sur ses contemporains, ses obsessions. Au fil des pages, le roman perd de sa légèreté, de son absurdité et nous mène sur le pan des questionnements plus sérieux. Jean-Paul Dubois aborde la maladie, le deuil, la fin de vie, la filiation, la folie.

Myriam E.Mitakos     Copyright tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s