Du côté des livres : La peau froide – Albert Sànchez Piñol – Acte Sud 2007

 

41GfaNz+dIL._SX210_

Pour fuir le monde décevant des siens, le narrateur, un ancien combattant nationaliste irlandais, signe un contrat de douze mois en tant que météorologue sur une minuscule île isolée de l’Atlantique Sud. A peine débarqué sur l’île, il découvre dès la première nuit, qu’avec le gardien du phare (uniques habitant de l’îlot)  il sera soumis aux assauts meurtriers de créatures venues de la mer… Dans cette fable lancinante, les deux hommes, condamnés à combattre chaque nuit leurs ennemis, nous montrent deux facettes de l’être humain : la brutalité obstinée et le pragmatisme obtus de Batis s’oppose à l’humanisme du narrateur. L’instinct de l’un pousse à combattre un ennemi pour se défendre alors que l’intelligence de l’autre pousse à observer pour comprendre. La solidarité belliqueuse qui unit les deux hommes est ébranlée par la présence troublante et dérangeante d’un monstre femme, une sirène aux yeux d’opale, mû par une sexualité malsaine. L’auteur de La Peau froide mêle aventure, suspense et fantastique pour éclairer les contradictions humaines.

Je ne suis pas sortie indemne de la lecture de ce livre étrange qui, longtemps après avoir été fermé, à continuer à infuser ses questionnements. Merci Sylvie A. pour cette recommandation !

Myriam E. Mitakos copyright tous droits réservés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s