Du côté des livres : Le chardonneret – Donna Tartt – Editions Plon

 

cvt_le-chardonneret_4646

Œuvre titanesque, auréolée du Pulitzer 2014 qui m’a fascinée par la capacité d’écriture hallucinante de l’auteur, par sa densité. Donna Tartt décortique les sentiments, raconte par le menu des faits avec une précision incroyable.

Mort en 1654 suite à l’explosion de la poudrière de Delft, le peintre Fabritius a laissé peu d’œuvres derrière lui, dont le Chardonneret, véritable personnage du roman.
Le roman commence avec Theo Decker qui ne bouge plus de sa chambre d’hôtel à Amsterdam, scrutant les journaux écrits dans une langue qu’il ne comprend pas. Puis s’enclenche un fascinant flash back, quatorze ans auparavant. La visite d’un musée, un attentat, la perte de sa mère, un geste fou…

Nous suivons le long parcours de Théo vers l’âge adulte avec, comme viatique, le précieux tableau dont la contemplation l’apaise et le comble, mais dont la possession rime avec illégalité, mensonge, culpabilité. Echoué dans une banlieue déserte de Las Vegas suite à la mort de sa mère, Theo rencontre Boris, un jeune Ukrainien. Livrés à eux-mêmes, les deux garçons s’adonnent à l’alcool, aux drogues, « accrochés l’un à l’autre comme des naufragés ». Jusqu’à la mort du père de Theo qui ramène l’ado à New York, où il est recueilli par Hobie, un vieux sage, restaurateur de meubles anciens. Grâce à lui, Theo retrouve un semblant d’équilibre, bien que toujours accro aux drogues. « Le Chardonneret » l’obsède plus que jamais. Quitté quelques années plus tôt à Vegas, Boris reparaît alors inopinément…

Une fois le livre refermé, il ne vous restera plus qu’à accomplir le voyage jusqu’à La Haye pour voir « Le Chardonneret », au Mauritshuis.

Myriam E.Mitakos, copyright tous droits réservés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s